Deh Cho

Terre d’accueil aux montagnes grandioses et aux eaux majestueuses
 

Deh Cho signifie « grande rivière », appellation qui fait référence au grand fleuve Mackenzie dont la largeur peut atteindre cinq kilomètres et dont les eaux tumultueuses coulent, inexorablement, sur 1 600 kilomètres vers l’océan Arctique.

Sur les flancs de ce torrent se dressent les contreforts et les cimes des monts Mackenzie, qui abritent non pas une, mais deux réserves de parcs nationaux : Nahanni et Nááts’ihch’oh, véritables joyaux du Canada et destinations de voyage que tout pagayeur a sur sa liste de projets à réaliser au cours de sa vie.

En dépit de son caractère sauvage, la région de Deh Cho est facile d’accès. Elle permet aux mordus de randonnées routières de s’évader aisément le long de l’autoroute de l’Alaska exemptes de longues filées de véhicules récréatifs, afin de s’offrir des incursions dans la nature.

La région est également accessible par voies aérienne et terrestre depuis Yellowknife. Des orignaux, des bisons et des ours noirs sillonnent les abords poussiéreux de la route. Des villages traditionnels prospèrent sur ce territoire : des avant-postes où se retrouvent notamment Dénés, Métis, commerçants et pilotes de brousse, dont les sourires accueillants et le mode de vie décontracté vous feront vivre des moments paisibles.

Visitez le site Internet de la ville de Fort Simpson.